Grossesse extra-utérine : Quels sont les symptômes et que faire ?

grossesse -

Grossesse extra-utérine : Quels sont les symptômes et que faire ?

de lecture

Grossesse extra-utérine, la crainte des futures jeunes mamans

Une grossesse extra-utérine (GEU) touche 2% des femmes, soit 15 000 femmes en France chaque années. Bien que rare et différente de la grossesse intra-utérine, il est important de souligner qu'il est important d'en connaitre les symptômes afin d'agir au plus vite lorsqu'ils apparaissent. 

douleurs aux trompes grossesse extra uterine

Aujourd'hui, chez Bébé-culture, nous allons récolter le témoignage d'Elena, jeune femme et maman en devenir ayant connu une grossesse extra-utérine. Elle nous racontera quels ont été les symptômes qui lui ont permis de découvrir sa GEU et quels ont été les manières de la soigner.

 

Grossesse extra-utérine, qu'est ce que c'est ?

Chères mamans, petit cours anatomique ! Je ne vous apprend rien, lors d'un rapport qui va mener à un début de grossesse dite "normale", l'ovule est libéré et va doucement se nicher dans les trompes pendant que les spermatozoïdes présents dans le vagin vont eux aussi remonter pour féconder l'ovule. Et paf, ça fait des Chocapic ! L'ovule fécondé devient alors oeuf et fini par descendre vers l'utérus pour finalement se nidifier dans la paroi utérine. C'est là que se développera le futur embryon.

ovule fécondé en grossesse extra-utérineEt dans le corps d'une maman qui fait une grossesse extra-utérine, allez vous me demander. Eh bien, lors de cette grossesse, l'ovule ne descend pas se nidifier dans la paroi utérine mais dans la trompe. La grossesse se débute alors hors de la cavité utérine, dans la trompe de Fallope qui est trop petite pour recevoir un embryon. 

Dans de rares cas, l'embryon se développe sur un ovaire, dans la cavité abdominale ou dans le col de l'utérus

 

Symptôme grossesse extra-utérine : comment la reconnaître ?

Bon, on évite d'aller se renseigner sur des sites dont l'information est plus que louche et selon laquelle nous avons un cancer du col de l'utérus. Premièrement, tentez de garder votre calme. Ne vous torturez pas l'esprit. Tentez de garder la tête froide, on réfléchi mieux lorsqu'on ne cède pas à la panique. 

comment reconnaitre les symptômes de grossesse extra utérine

Les premiers symptômes interviennent en général au bout de 3 à 6 semaines. Avant cela, les premiers symptômes de la grossesse extra-utérine sont identiques aux symptômes d'une grossesse "normale" (qu'est ce que la normalité ?). 

Lorsque la rupture a eu lieu, mes premiers symptômes ont été :

  • Des douleurs pelviennes intenses qui irradiaient de l'épaule avec des épisodes de collapsus. Les crampes étaient de plus en plus intense et j'avais l'impression de ressentir un coup de poignard dans le bas ventre.

  • Des pertes de sang de couleur noirâtres mais elle peuvent aussi être brunâtres ou couleur "sépia". Ces pertes de sang étaient irrégulières. 

  • Ma tension artérielle était plus basse qu'à l'habitude et menait à des étourdissements et parfois quelques malaises.

  • Une pâleur inhabituelle et une fatigue importante due à la perte de sang importante.

Cependant, dans de rares cas, la trompe n'éclate pas et fissure simplement la cavité péritonéale. Le sang de cette fissure coule lentement et se collecte derrière l'utérus et forme une poche de sang que l'on appelle une hématocèle rétro-utérine. Les symptômes sont principalement :

  • Une pâleur extrême.

  • Une forte douleur dans la région du pelvis et des ovaires.

  • Des troubles urinaires comme la dysurie (difficulté à vider sa vessie) ou la pollakiurie (fréquente envie d'uriner, de jour comme de nuit).

  • Des troubles rectaux comme la constipation, la ténesme rectal (tension douloureuse dans la région de l'anus ou de la vessie) ou des douleurs à la défécation.  

  • Des saignements particulièrement importants.

Quelque soit les maux, vous connaissez mieux que quiconque votre corps. Bien qu'une grossesse soit un chamboulement et des sensations différentes, nous possédons ce que nous appelons " L'intuition féminine ". 

sentir sa grossesse utérine

Alors, je ne vous demande pas de baser un diagnostique uniquement sur vos impressions et sensations mais gardez à l'esprit qu'il est très important que vous vous écoutiez. 

 

Quelles sont les causes et les facteurs à risque ?

Plusieurs mécanismes peuvent être la cause d'une GEU. Parmi eux, nous retrouvons principalement :

  • L'œuf, trop gros, n'a pas pu atteindre paisiblement la paroi utérine. Il va alors s'arrêter trop tôt et se fixer sur la trompe de Fallope. C'est ce qu'on appelle une grossesse tubaire.

  • Généralement, c'est une anomalie au niveau de la trompe qui cause problème et qui empêche la migration de l'œuf. Cette anomalie peut être due à une intervention chirurgicale sur la trompe, à des séquelles d'une maladie, ...
  • Parfois, c'est monsieur qui met son grain de sel. Le spermatozoïde remonte trop rapidement à l'ovule alors qu'il n'a pas encore eu le temps de remonter. L'implantation se fait alors soit sur le lieu de rencontre (cavité péritonéale ou dans l'ovaire), soit dans le trompe. 

Parfois, la cause exacte d'une grossesse extra-utérine n'est pas détectée mais des études ont prouvées des facteurs de risque :

  • La procréation médicalement assistée (PMA).
  • Des maladies sexuellement transmissibles (MST).
  • Le tabagisme important.
  • L'âge de la maman.
  • Des antécédents de grossesse extra-utérine.
  • Une chirurgie à la stérilité.
  • Une anomalie des trompes de Fallope ou des curetages répétés.
  • La contraception comme le port d'un stérilet.
  • Le curetage.
  • Une interruption volontaire de grossesse (IVG).
  • Une fécondation in vitro (FIV).

 

Que faire en cas de doute et quels sont les examens nécessaires ?

Il est important de consulter en cas de doute et de demander à votre médecin de diagnostiquer un éventuel problème à l'aide d'examen clinique. 

detecter et examiner une grossesse extra utérine

Le test de grossesse

Chez une femme qui ignore si elle est enceinte car elle n'a pas de signaux de grossesse mais qui est porteuse des symptômes d'une GEU, votre médecin va vous prescrire une prise de sang qui mesurera votre taux d'hormones hCG produit par le placenta. Qu'il soit urinaire ou sanguin, le test détectera une grossesse, qu'elle soit utérine ou non.

Le toucher vaginal

Afin de détecter une éventuelle grossesse extra-utérine, le gynécologue pourra procéder à un toucher vaginal. Lorsque je faisais ma GEU, l'examen a été douloureux au niveau du cul-de-sac de Douglas (c'est le repli du péritoine qui forme un cul-de-sac situé entre le rectum et l'utérus). 

Examens complémentaires

Le gynécologue prescrit, en général, des examens complémentaires comme une échographie pelvienne ou une laparoscopie (ou coelioscopie). C'est un examen qui permet de visualiser la cavité abdominale fait par une petite incision au niveau du pelvis sous anesthésie.

 

Quels sont les risques d'une GEU ?

Le moment le moins sympa. Les risques sont grands ! Une grossesse extra-utérine peut engendrer un éclatement de la trompe et donc une hémorragie "cataclysmique" (comme disent les médecins).

examen gynécologique grossesse extra utérine

L'hémorragie peut être vitale pour la femme et nécessite une consultation gynécologique en urgence. 

Lorsque le diagnostique de cette grossesse m'a été posé, il s'agissait alors d'une urgence chirurgicale afin d'éviter une hémorragie. Celle-ci peut mener à un décès. Mais rassurez vous, le nombre de décès reste bas car la prise en charge est généralement faite à temps.

Traitement et prise en charge

Comme je vous l'ai dit plus haut, la GEU nécessite une opération en urgence. Le traitement chirurgical est alors nécessaire. C'est une coelioscopie qui est réalisée. Cette opération consiste à une incision du nombril afin que le chirurgien puisse y glisser un petit appareil optique afin d'ouvrir la trompe et y extraire l'œuf. Dans mon cas, ils ont du retirer complètement la trompe. 

Un traitement médicamenteux par injection est parfois suffisant pour les GEU non rompues. Une ou plusieurs doses de méthotrexate sont injectés et est une option thérapeutique moins violent pour la future maman.

traitement médicamenteux grossesse extra utérine 

Une grossesse extra-utérine ne cause pas l'infertilité chez la femme. Le seul impact que cela peut avoir sur la fertilité chez moi a été le retrait de ma trompe. J'avais donc moins de chance qu'une femme aux trompes de Fallope intactes de tomber enceinte mais j'ai finalement réussi à avoir mon bout de chou.

intervention chirurgicale trompes de fallope

Cependant, la GEU aura un impact si le traitement chirurgical aura nécessité une ablation des deux trompes. Dans ce cas la, le couple (ou la femme seule!) devra faire appel a la Fécondation In Vitro (FIV) ou à l'adoption.

Le taux de récidive oscille entre 10 et 30%. C'est pour cela qu'un suivi médical est nécessaire lors des débuts de grossesse, afin de voir si l'embryon s'est correctement implanté dans la paroi utérine. 

 

Chères mamans, je vous ai tout expliqué de la grossesse extra-utérine. Sachez que ce n'est pas une fatalité et que vous trouverez des solutions. Parler longuement avec mon gynéco m'a beaucoup aidé. Il a su me rassurer, m'écouter et répondre à mes nombreuses interrogations. 

J'ai aussi eu besoin de soutien. L'annonce de mon ablation de trompe a été difficile à accepter et j'ai du faire un travail sur moi même. J'ai eu peur lors de ma deuxième grossesse mais le soutien de mes proches m'a beaucoup aidé. 

Témoignage émouvant de Valentine Caporale sur sa grossesse extra-utérine


Alors n'hésitez pas à vous confier, confier vos peurs et vos tristesses. Parlez, pleurez, criez, reniflez et relevez vous. Un glace devant Netflix vous réconfortera. 


Elena, super maman à une trompe seulement.

super maman à une trompe

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Recevez nos articles dans votre boite email.