Dents bébé qui percent : Symptômes et soulager bébé.

6 à 7 mois, bien-être, croissance, nourrisson -

Dents bébé qui percent : Symptômes et soulager bébé.

de lecture

La poussée dentaire de bébé

bébé fait ses dents sur anneau de dentition

Dents bébé qui percent ? Vous vous demandez peut être quels sont les symptômes et comment soulager les dents de bébé ?

Aujourd'hui, bébé culture a trouvé les réponses à ces questions grâce a Lucas, petit grand de quelques années déjà et une dentition impeccable. Il va répondre à toutes les questions que les parents et jeunes parents peuvent se poser concernant la poussée de dents et ses maux.

Les dents de lait, qu'est ce que c'est ?
C'est quoi une dent de lait ?

Chaque bébé passe par le grand cycle de la poussée des dents de lait. C'est une étape importante dans notre vie de futur grands adultes car elle permet de définir l'emplacement de nos dents définitives. Elles vont leur créer le passage et leur permettre d'être droites er bien positionnées. Elles vont aussi définir le visage et la mâchoire.

Les dents de lait nous permettent aussi d'accéder doucement à une alimentation diversifiée et de pouvoir enfin manger des aliments solides (à nous les pommes dures et les plats "comme maman" !).

alimentation équlibré pour fortifier les dents de l'enfant

Comme les dents définitives des adultes, la dent de lait est composée de 3 tissus qui sont la dentine, la pulpe et l'émail. C'est un petit organe vivant composé d'une racine et d'une couronne qui peuvent parfois causer des maux et des inquiétudes. Elle nécessite un soin particulier au même titre que les dents définitives.

La poussée dentaire symbolise la poussée de nos dents à travers l'os de la mâchoire et, par la suite, à travers la gencive. Ce phénomène caractéristique de la poussée dentaire provoque une inflammation qui va durer le temps qu'elles soient enfin sorties. Cette poussée est accompagnée par des symptômes caractéristiques.

Les symptômes dents bébé.

bébé qui pleure symptômes poussée dentaire

Les symptômes de la poussée dentaires sont variables d'un enfant à d'autre mais aussi d'une dent à l'autre. Certains enfants ne ressentent que peu voir aucune douleurs. Cependant, pour les moins chanceux comme moi qui ont connus des maux pendant la percée des dents, les symptômes restent reconnaissables.

  • L'irritabilité. Et oui, l'inconfort et la douleur d'une percée de dents nous rend grognon et nous fait souvent pleurer.



  • Des gencives rouges-bleues. La zone de la gencive qui connaît la percée de la dent change de couleur car elle est sensibilisée.

  • Des gencives gonflées. Mon pédiatre l'appelle "dédoublement des gencives". De par la sensibilité de la gencive à l'approche de la dent qui perce, elle est gonflée et sensible à la pression.

  • Des troubles digestifs qui se traduisent par une diarrhée dentaire légère, qu'on appelle "fausse diarrhée" car les selles ne sont pas liquides mais molles. Cette période de diarrhée ne dure que quelques jours en général. Cette diarrhée entraîne des fesses rouges et irritées, qu'on appelle l'érythème fessier.



  • Une fièvre d'intensité légère à modérée (chez nous, les bambins, nous faisons de la fièvre si la température s'élève à 38,1° chez un enfant de moins de 3 mois et 38,5° chez un enfant de plus de 3 mois).

  • Des joues rouges à l'endroit où la dent va percer.

  • De la salive, plein de salive ! Nous avons tendance à saliver à baver plus qu'à notre habitude. Mais cette hyper salivation nous est bénéfique car elle va permettre à la gencive de rester protégée et de garder la bouche hydratée.

  • Une perte d'appétit car franchement, avoir mal aux dents coupe souvent la faim.

  • Une difficulté à l'endormissement. La douleur a tendance à perturber notre sommeil et nous réveiller plusieurs fois par nuits.

  • Une forte envie de tout mâchouiller. L'action de mordiller dans un objet peut nous soulager tant la douleur est importante.

Cependant, la poussée dentaire n'est pas obligatoirement la réponse à tous les maux de votre tout petit. Ces symptômes peuvent parfois cacher une maladie. Veillez alors à ce que votre bout de chou n'ai pas les symptômes trop longtemps ou trop intenses (surtout la fièvre et la diarrhée).

Comment soulager bébé pendant la poussée dentaire ?


Maman s'est sentie impuissante face aux douleurs que je ressentais et a redoublé d'effort pour ne pas me laisser souffrir. Voici les quelques tips de maman pour essayer de soulager ma douleur :

 

  • L'anneau de dentition :
     anneaux de dentition en silicone pour soulagement poussée dentaire

    Placé ai congélateur ou au frigo, il permet de soulager nos douleurs en le mordillant. Le froid va endormir la douleur de la gencive. Veillez cependant à préférer les anneaux de dentition en silicone, sans bisphénol A ni phtalate. Il y a certains modèles d'anneaux qui passent au froid et d'autres non.

  • La tétine de dentition :
    tétine grignoteuse pour soulager la poussée des dents
    Dans le même ordre d'idée, la tétine de dentition nous permet de mâchouiller et va réduire la douleur.

  • Rassurez nous, parlez nous, passez votre main sur notre visage tout doucement et plein de tendresse du côté où nous avons mal. Rien de mieux que l'amour d'un parent pour soulager nos maux.

  • La gencive peut être doucement frottée à l'aide d'un linge humidifié, doux et propre du bout du doigt. Cela va aussi stimuler la gencive et permettre la percée plus rapidement.

  • Si votre enfant a déjà accès à l'alimentation, privilégiez les aliments frais à mordiller comme les fruits ou encore les yaourts bien frais. Cela va l'aider au soulagement.

  • Lorsque j'avais plus de 3 mois, maman me donnait du paracétamol en sirop sous les conseils de son pédiatre. Elle respectait cependant toujours la posologie conseillée et ne faisait pas d'auto médication.

  • Ma maman a aussi eu recours aux gels qui contiennent des anesthésiques locaux (adaptés aux nourrissons) sous les conseils du pédiatre et de la pharmacienne. Elle massait doucement la zone sensible de ma gencive avec ce baume gingival en veillant à ce que ses mains soient bien propres.

  • Il existe aussi des gels à base d'extraits de plantes qui possèdent de nombreux bienfaits comme des propriétés anti-inflammatoires, anti-bactériennes et apaisantes. Parmi ces plantes, il y a l'huile essentielle de giroflier ou l'huile essentielle de camomille noble. Veillez cependant à demander conseil à un personnel de santé.

  • Offrez à votre enfant de l'eau fraîche afin de calmer les douleurs et par la même occasion, le garder hydrater. Mais attention, ne donnez pas d'eau gelée pour éviter les maux de ventre et les diarrhées.

  • Vous pouvez opter pour l'homéopathie et ses granules ou dosettes. Parmi les principaux granules, nous retrouvons le Chamomilla Vulgaris connu pour la douleur,  Mercurius Solubilis qui aide pour la salivation excessive ou encore  Phytolacca Decandra pour les enfants agités qui mordillent dans les objets.

  • Maman surélevait ma tête lorsque j'étais couché dans mon lit avec une serviette pliée sous le matelas. Elle permettait de soulager un petit peu mes maux car cela permet de diminuer l'afflux sanguin dans la mâchoire.

  • Le bâton de réglisse a mordiller est une bonne alternative pour aider votre tout petit à soulager ses douleurs car ma réglisse a un effet anesthésiant.


Récapitulatif des maternelles pour soulager la poussée dentaire

 

De nombreuses mamans ont entendu lors de la grossesse que le collier d'ambre était un très bon remède pour soulager les dents de bébé. Cependant, son efficacité n'est pas prouvée. Cette pierre aurait la capacité de réguler les énergies et d'améliorer le circulation sanguine.

collier en pierre d'ambre pour soulager la poussé dentaire bébé

Pendant de nombreuses générations, on lui a prêté de nombreuses vertus comme celle d'apaiser les poussées dentaires. De nombreux professionnels de santé pointent du doigt le côté dangereux du collier ou du bracelet d'ambre à cause du risque important de strangulation et d'ingestion des petites pierres.

Chers parents, je vous ai donné les astuces qui semblent le plus efficaces mais souvenez vous d'une chose, chaque enfant est différent. Ce qui m'a soulagé moi n'a pas forcément soulagé ma petite sœur Laura et inversement.

Chaque enfant réagit et supporte la douleur différemment. Elle peut aussi se traduire différemment selon les bébés. Les pleurs et les cris de bébés peuvent être difficile à supporter mais sachez que cela peut être une étape compliquée pour nous. Soyez patient et donnez nous beaucoup d'amour, c'est le meilleur remède aux petits bobos.

Tomy, petit bébé au sourire invétéré. 



Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Recevez nos articles dans votre boite email.