Bébé constipation : Que faire quand bébé est constipé ?

6 à 7 mois -

Bébé constipation : Que faire quand bébé est constipé ?

de lecture

Conseils et méthodes pour soulager les constipations de bébé.

bébé constipé nourrisson de 1 mois

Réelle source d'inquiétude chez les jeunes parents, la constipation de bébé peut créer angoisses et panique chez papa et maman. Se traduisant par une difficulté à l'évacuation des selles,  elle est la plupart du temps sans gravité et bénigne.

Généralement d'origine fonctionnelle (qui n'a pas de pathologie qui peuvent causer ces constipations), elle se corrige le plus souvent simplement grâce a une adaptation nutritionnelle, de massage pour bébé et de quelques ajustements quotidiens. Ressemblants aux symptômes de l’intestin irritable, nous allons vous aider à combattre la constipation.

Aujourd'hui, chez bébé culture, nous laissons place à Théo, futur grand monsieur de quelques cinquantaine de jours et déjà quelques constipation passagère à son actif. Il répondra a toutes nos peurs et interrogations de jeunes parents sur les coliques et les constipations enfant.

La constipation bébé 1 mois : Quels sont les symptômes ?

Quand je ne suis pas constipé, mes selles sont en général moulées ou semi-liquides et colorées d'une douce couleur jaune doré ou parfois verdâtre.

Comme ma maman a décidé de m'allaiter (pour le plus grand bonheur de tous), je faisais caca plusieurs fois par jours (à peu près 6 à 9 changement de couche) pendant mes premières semaines de vie. Puis petit à petit, mes selles sont devenues de plus en plus espacées. Il m'est même arrivé de n'avoir qu'une selle pendant 3-4 jours.

Mon médecin a dit à ma maman que cela pouvait aller jusqu'à 10-15 jours et que cela était normal (clin d'oeil au bébé champion qui pourra mettre plus tard sur son CV qu'il détient le record du nouveau né sans selle pendant 27 jours et tout ça, sans occlusion intestinale !).

Pour Arthur, mon voisin de 1 mois et demi de la maison d'en face qui n'est pas allaité, lui n'a besoin d'avoir sa couche changée généralement qu'une a trois fois par jours. Son médecin lui a même dit qu'il était possible qu'il n'évacue qu'une fois tous les 2-3 jours.  

Quoi qu'il en soit, nourris au biberon ou au sein, chez nous les nourrissons robustes et plein de courage, la constipation se traduit par quelques symptômes passagers et sans gravité si une attention est portée sur eux.

  • Des selles dures (généralement sous forme de petites billes).

  • Un effort exagéré lorsqu'on essaye de les éliminer.

  • Des pleurs inexpliqués qui sont parfois liés au mal de ventre que la constipation peut engendrer (d'ailleurs, maman croit souvent que c'est parce que j'ai faim alors que la réalité est toute autre...).

  • Parfois, il arrive que bébé ai des nausées ou des vomissements.

 massage du transit bébé pris de constipations

La constipation bébé 2 ans : Comment se traduit-elle ?

Un jour, moi Théo, je serai grand. Et lorsqu'on est plus grand, nous passons généralement d'une alimentation lisse sous forme de lait à une alimentation diversifiée. Ce changement d'alimentation se fait doucement au fil du temps et prend réellement place, généralement, lorsque nous avons 6 mois.
Il est alors plus récurrent que nous, petits grands bébés, soyons constipés au contraire des nouveaux nés qui ne le sont en vérité que très rarement.

Bon, en revanche, les symptômes de la constipation de bébé font moins rire que chez les nourrissons.

  • Une gêne gastrique et des douleurs abdominales qui persistent souvent après la selle.
     
  • Un ventre gonflé et irritable, des douleurs abdominales, des ballonnements qui entraînent souvent à une irritabilité et un inconfort (parce que franchement, avoir mal au ventre ça rend chafouin). 

  • Une production de selles volumineuses qu'on appelle aussi "fausses selles" (qui peuvent parfois cacher un bouchon de selles dures, qu’on appelle aussi un fécalome) et une défécation douloureuse
  • Il est parfois possible de retrouver du sang dans les selles. 
     
  • Des selles qui ressemblent à des petites billes noires est aussi un symptôme. 

que faire contre la constipation de bébé

Que faire si votre bébé est constipé ?

Si vous pensez que votre enfant est constipé, pas de panique. Je vais vous donner quelques astuces et conseils de bambin ayant connu la joie de la constipation. 

  • Pour moi qui suis allaité, son docteur a conseillé à ma jolie maman de boire beaucoup et même plus qu'habituellement (le verre de rosé ne compte pas, un verre d’eau suffira !). Pour vous aider à boire un peu plus, aidez vous avec du thé et de la tisane qui sont de très bon hydratants.

  • Il est aussi recommandé aux maman de garder son alimentation riche et équilibrée (c'est très bon pour la santé les légumes verts, alors mangez des épinards que diable !)

  • Je suis drôlement plus confortable dans des vêtements qui ne sont pas serrés et sont amples. Je peux alors bouger à ma guise pour aider mon transit à digérer plus facilement. Mon confort n'en est que plus amélioré.
     
  • Maintenez notre hydratation suffisante et régulière et faites nous boire beaucoup lorsque nous avons du mal à éliminer. Cela nous permettra de faciliter l'évacuation des selles dures et donc de soulager la constipation et pourquoi pas prévenir la constipation !

  • Pour l'équipe bouts de chou qui ont une alimentation au biberon et au lait infantile, veillez a respecter scrupuleusement les doses adaptées à votre tout-petit. Suivez le mode d'emploi et les recommandations afin que le biberon de votre enfant soit a la juste dose et ai les justes apports et nutriments (une cuillère mesure de poudre de lait pour 30 ml d'eau). 

  • Pour l'élite, les plus de 6 mois à l'alimentation diversifiée, privilégiez l’alimentation riche en fibres comme les courgettes, les petits pois, les haricots.. 
  • Ma maman me fait parfois un cocktail de biberon détonnant contenant du jus de pruneau dilué à de l'eau Hépar puisque c'est une eau minérale riche en magnésium. Honnêtement, je préfère quand elle y met du jus de fruits ou du jus de pomme. Cela dit, il est possible de mélanger aussi quelques cuillères à café de bouillon de légumes pour faciliter le transit et prévenir la constipation passagère. 

  • Lorsque mon ventre me fait mal et me gêne, j’apprécie particulièrement prendre un bain chaud avec maman (la température idéale est entre 35 et 37 degrés). En plus de me soulager, le bain bébé va me permettre de me détendre et une fois dans l'eau, canaliser mes angoisses et mes peurs de jeune bébé. Faites délicatement couler l'eau sur votre bébé à l'aide d'un gant de toilette.
  • Lorsque maman me prend sur elle et me met sur le ventre, cela me fait du bien, stimule mes intestins et aide l'évacuation des selles.
  • Le massage bébé contre la constipation est aussi un bon remède. Maman me masse le ventre du bout de ses doigts dans le sens des aiguilles d’une montre et cela me détend et m’apaise. Cela aide mon transit à s'accélérer et l'aider à bien fonctionner. En plus de son aspect médical qui va viser à favoriser mon transit et ma digestion, cela va renforcer le lien que nous avons et rendre notre relation de confiance plus intense. J’aime sentir qu’elle prend soin de moi et qu’elle me protège. 


Les petites choses à éviter pour soigner l'enfant.

Lorsque vous pensez que votre bébé est atteint de constipation passagère, voici quelques petites astuces de petit connaisseur afin de ne pas aggraver les choses.

  • Pour nous faciliter le transit, évitez les produits laitiers et les féculents comme le riz, les carottes, les pommes de terre, tapioca etc.. Privilégiez les fruits et légumes sous forme de compote et de purée.
  • Et le chocolat dans tout ça ? Aux oubliettes, ça il a des vertus constipante si votre enfant raffole d'un petit carré de chocolat au goûter !
  • Une vieille légende visait à dire aux jeunes parents qu'un apport de farine était nécessaire dans un biberon afin d'apporter un complément calorique et d'une amélioration de satiété. En réalité, il n'en est rien alors évitez ! 

  • L'introduction intempestive et répétée d'un thermomètre par voie rectal afin de se rassurer sur la potentielle présence d'une fièvre et pour que cela stimule le réflex naturel du sphincter d'expulsion est a éviter (parce qu'en vrai, même si ça rassure maman, ça risque de provoquer des douleurs, des fissures ou une inflammation du canal anal).
  • Lorsque vous remarquez une amélioration concernant les maux de ventre, l’évacuation des selles et un comportement sans trop de gêne, reprenez vos petites habitudes et ne poussez pas trop les efforts afin d’éviter que la constipation de bébé ne se transforme en diarrhée et en colique.
  • Chères mamans (ou papas), je tiens à ce que vous portiez une attention particulière au conseil qui va suivre : ne donnez jamais de laxatif, de suppositoire ou de lavement à votre nourrisson sans avis médical. Cela peut abîmer son transit intestinal et son système digestif.

 

Consulter un médecin est parfois nécessaire. Il vous prescrira un traitement de la constipation adapté selon l'âge, le poids et la condition physique de votre petit uniquement lorsque le changement diététique n'aura pas porté ses fruits. Il est généralement prescrit un traitement à base d’huile de paraffine afin de ramollir les selles.

L'automédication n'est pas recommandée lorsque vous suspectez une constipation bébé car vous risquez de fragiliser sa flore intestinale.

Voici quelques astuces et conseils que mes parents et moi avons mis en place au fil des tétées afin d'aider mon transit à bien fonctionner et combattre la constipation. Cependant, mesdames et messieurs, n'oubliez pas que chaque enfant à son propre rythme de digestion et que chaque enfant est différent. 

N'oubliez pas aussi que même si nous grognons, gigotons, nous nous tortillons et pleurons à chaque selle que nous sommes nécessairement constipés. Tentez de gardez votre calme et d'apaiser votre bout de chou.

 

Théo, futur grand monsieur.

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Recevez nos articles dans votre boite email.