Alimentation bébé 10 mois : Introduction de la diversification alimentaire

croissance, développement, nutrition, santé -

Alimentation bébé 10 mois : Introduction de la diversification alimentaire

de lecture

Tout sur ce que bébé peut manger à 10 mois

Bébé a bien grandi et le voilà âgé de 10 mois. Que le temps passe vite, n'est ce pas ? A 10 mois, votre tout petit n'est plus un nourrisson mais à l'âge de s'asseoir correctement, de ramper et bientôt marcher. Alors il est important qu'il ai une alimentation riche et variée adaptée à ses besoins tout en continuant de l'allaiter.

que peut mettre bébé dans son assiette

Aujourd'hui chez bébé culture, nous accueillons Thomas, ce petit grand monsieur au ventre plein qui va nous donner ses conseils nutritionnels avisés pour que vous puissiez gérer au mieux ce que mange votre tout petit .

A 10 mois, où en est la croissance de votre bout de chou ?
alimentation de bébé pour sa croissance

Je me rappelle parfaitement de mes 10 mois. C'est le mois ou nous fêtons nos premières molaires. Un petit pas pour Thomas, un grand pas pour la poussée dentaire bébé.

Nos incisives continuent de faire leur petit bonhomme de chemin et je vais pas vous mentir, ce n'est pas vraiment une partie de plaisir. J'ai beaucoup pleuré et fait été ronchon mais maman savait très bien comment faire pour apaiser mes douleurs du mieux qu'elle pouvait, notamment à travers de bons petits massages bébé.

tout sur ce que peux manger le bébé pour bien grandir

Mais malgré les désagréments passagers de la poussée dentaire, cela m'a permis de pouvoir manger de plus en plus les petits morceaux dans ma purée et quelques fruits crus. Quel bonheur de manger une banane bien mûre en croquant avec ses petites quenottes !

À 10 mois, un bébé pèse (en général) entre 6,8kg et 11,2 kg selon son sexe. Niveau apport énergétique, il est important que nous mangions 4 repas par jours, 2 tétées et 2 à la cuillère.

Au début, cela a été compliqué pour moi d'accepter l'alimentation diversifiée j'étais encore habitué à mes petits pots. Et je préférais de loin le lait maternel.

Mais elle m'a expliqué qu'en plus de téter il fallait qu'on introduise des fruits, des légumes et de la viande pour renforcer mon système immunitaire, que j'ai plus de nutriments ( vitamines, acides gras, calcium ) que je sois fort et costaud (comme papa!).

faire manger des brocolis à bébé

Alors lorsque je ne voulais pas d'un aliment, elle ne me forçait pas. Elle réessayait à chaque repas et à fini par m'avoir à l'usure. Maintenant, j'aime beaucoup croquer dans un brocoli. 

Quels sont les aliments à introduire dans l'alimentation bébé 10 mois ?

varier les ingrédients alimentaires de l'enfant

A cet âge, l'alimentation diversifiée se poursuit alors que notre mastication, sens du goût et nos papilles gustatives sont en plein éveil. En revanche, notre système digestif est encore fragile et doit faire l'objet de certaines précautions.

Le lait de nos mamans est alors toujours l'un des aliments essentiels à notre croissance (le lait maternel ou en poudre uniquement car le lait de vache est encore à proscrire jusqu'à nos 3 ans !).

lait en poudre pour nourrisson

A 10 mois, maman a introduit dans mon  alimentation quelques légumes comme la rhubarbe ou le mais. Elle aime beaucoup aussi ajouter du brocoli dans mes purées . J'aime aussi quand elle me prépare une purée d'avocat bien mûre.

Elle a aussi ajouté quelques fruits à mes compotes comme la fraise, la framboise ou le raisin. En plus des fruits, le 10 ème mois est parfait pour nous faire goûter le foie et les sardines à l'huile d'olive (émiettés dans une purée c'est quelque chose de très bon).

Comment diversifier l'alimentation de bébé ?

aliment solide et diversification alimentaire du bébé de 10 mois

A partir de 6 mois, nous devons combler une plus grande demande et besoin d'énergie et nutriments. C'est le moment de commencer à diversifier son alimentation. Maman introduit la nourriture solide ou complémentaire.

On les appelle complémentaires car ils sont en complément de la tétée et du lait infantile qui sont plus facilement digérés par l'enfant et qui répondent au mieux à ses besoins.

Nourrir son bébé n'est pas chose facile. Les cuillères ne sont pas toujours bien accueillies. Il est important de comprendre que forcer votre bébé à manger tel ou tel aliment est loin d'être bénéfique, que ce soit pour vous ou votre bambin.

S'il ne veut pas d'un légume ou fruit, orientez son repas autour d'un autre aliment présent dans l'assiette et réessayez de lui proposer au prochain repas dans son petit pot et quand il aura de l'appétit.

Si vous forcez votre enfant, il associera cet aliment à une mauvaise expérience et cela risque de le lui faire détester plus tard. Et par réflexe, il aura toujours du mal à l'avaler.

Un enfant a besoin de se familiariser avec un aliment et utilisera pour ça ses sens. Il le touchera, le regardera, le sentira et cela peut prendre jusqu'à quelques mois avant d'accepter d'y goûter.

Ne vous inquiétez pas non plus si votre enfant a une faim variable. Parfois il m'arrivait de ne pas vouloir manger certains aliments et de les dévorer le lendemain. Faites nous confiance, nous savons mieux que personne quels sont nos besoins et envies.

assiette purée de carottes pour bébé

Faites attention à introduire les nouveaux aliments un par un pour éviter les intolérances ou les allergies alimentaires. N'ajoutez pas de sel dans les plats que vous cuisinez, laissez le sel naturel faire le job. Par contre, j'aimais beaucoup quand mes parents me mettaient une petite pointe de beurre (ou de l'huile d'olive) dans ma purée de carottes.

Une journée type dans l'assiette d'un bébé de 10 mois.

  • Petit déjeuner : 240 ml de lait.

  • Déjeuner : 200g de légumes, 20g de viande et/ou 1 demi œuf dur, dessert (fruit ou produit laitier).

  • Goûter : un produit laitier, fruits

  • Dîner : 240 ml de lait ou 150 ml et 90 ml de soupe de légumes.

 

Voici une petite recette qui change de mes purée de légumes



Et l'alimentation autonome, qu'est ce que c'est ?

introduction de l'alimentation autonome pour bébé

A partir de mes 10 mois, maman et papa ont décidé de me laisser être autonome quant à la préhension des aliments. Cette pratique consiste à introduire les aliments complémentaires non pas par de la purée mais par des petits morceaux d'aliments plus facile à digerer. C'est alors moi qui prend les petits morceaux et les porte à ma bouche. Cette approche est aussi appelée Diversification alimentaire Menée par l'Enfant (DME).

 

 

Avantages de la DME :

  1. Elle m'a permis de manger les mêmes aliments que ma sœur Carole. Cela m'a beaucoup aidé puisque j'aime bien faire comme elle et comme les grands. C'est chouette car j'apprends à aimer de nouvelles saveurs.

  2. Elle m'a aidé à découvrir les différentes textures, les couleurs ou les odeurs des aliments que je mangeais. C'est grâce à ça que le brocoli ne me fait plus peur !

  3. L'alimentation autonome m'aide à gérer moi même ma faim. Ma mère à tendance (comme beaucoup de parents aimants) à me donner trop à manger pour que je sois rassasié. En vérité, l'alimentation autonome m'a permis de manger a ma faim et donc éviter quelques maux de ventre.

  4. Elle m'a permis de développer ma motricité fine et ma coordination car ce n'est plus maman qui me donne a manger à la cuillère mais moi qui porte l'aliment a ma bouche. Cela a développé ma praxie (capacité à coordonner ses gestes dans un but précis).

Mes parents ont mis en place l'alimentation autonome vers mes 10 mois mais il est possible de la mettre en place à l'âge de 6 mois (attention ce n'est pas exclusif, tout les bébés sont différents).

Lorsque votre tout petit est en capacité de s'asseoir correctement, de tourner la tête de gauche à droite et de bas en haut et de porter seul la nourriture à la bouche, il est alors prêt a recevoir l'alimentation autonome.

bébé joue avec sa nourriture avant de la manger

Les premiers jours, je jouais plus avec les aliments qu'autre chose mais cette phase d'exploration est normale. Au fil du temps, j'ai appris à me familiariser avec les aliments.

Ne vous en faites donc pas si votre enfant ne mange pas tous ses légumes puisque l'allaitement maternel ou la préparation pour les nourrissons reste l'aliment principal de votre enfant. Les aliments solides ne restent que complémentaires au lait. Et oui on ne lâche pas encore le biberon tout de suite ! 

En étant maître de nourriture, mes parents n'influencent pas les aliments ni la quantité de ce que je porte à la bouche. Ils sont alors mes modèles et cela instaure une relation particulière à table.

Chers parents, voici les principales informations à retenir quant à l'alimentation de votre bout de chou à l'âge de 10 mois. N'oubliez pas que le repas doit être un moment de plaisir, de découverte et de partage.

Ne vous mettez pas trop de pression, ni à vous ni à votre loulou. Chaque enfant évolue a son rythme et chaque besoin est personnel. Soyez patients et tout ira bien.

Thomas, petit monsieur à l'estomac bien rempli 


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Recevez nos articles dans votre boite email.